les mots sillons

les mots sillons

Apocalypse Bébé (Virginie Despentes)

Valentine disparue ... Qui la cherche vraiment ?
Entre satire sociale, polar contemporain et romance lesbienne, le nouveau roman de Virginie Despentes est un road-book qui promène le lecteur entre Paris et Barcelone, sur les traces de tous ceux qui ont connu Valentine, l'adolescente égarée ... Les différents personnages se croisent sans forcément se rencontrer, et finissent par composer, sur un ton tendre et puissant, le portrait d'une époque.

 

 

 

J'ai commencé la lecture d'Apocalypse Bébé avec enthousiasme pour en avoir largement entendu parlé et écouté une interview de Virginie Despente.
Sont écriture incisive et sans détour qui ne semble pas se formaliser des conventions littéraires et qui nous plonge tête la première dans les méandres de notre société m'a de suite emballé.

Je passe sur le cliché de la belle mère terrorisé par son monstre de belle fille (après tout ça existe !) et continue ma lecture piaffant de délectation sous les répliques cinglantes de la Hyène. Tiens, parlons en de la Hyène, deuxième cliché mais cette fois celui de la lesbienne assumée : donc une femme homosexuelle qui s'assume a un clito à la place du coeur, prend les hétéros pour des pauvres filles mal baisées qui ratent leur vie si elles ne font pas de partouzes la gueule dans la coke et un pétard à chaque main (j'exagère un peu... d'accord).

Mais où est passé Valentine me direz vous ? Ne vous inquiétez pas, on en parle... un peu.





13/05/2012
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres