les mots sillons

les mots sillons

Ils et Elles / 06.09.2011

Il est seul. Sur le pas de sa porte, immobile, Il regarde passer ceux qui ont une vie pas assez grande pour y caser tout un tas d'occupations, toutes aussi importantes les unes que les autres.

Il le voit au rythme avec lequel tous ces gens passent devant sa porte sans le regarder, Lui, immobile.

 

Elle est seule. Sur le bord de la route elle marche. Elle entend les voitures passée à vive allure que conduisent tous ces gens qui ont une vie pas assez grande pour y caser un tas de rendez-vous, tous aussi importants les uns que les autres.

Elle le sait au rythme avec lequel les voitures la frôlent sans s'écarter d'Elle qui marche.

 

Un jour Elle s'est cognée à Lui. Elle marchait, Il était immobile. Il l'a vu s'approcher, tête baissée, avancer d'un pas lourd et soutenu comme pour fuir sa solitude accrochée tel un boulet à sa cheville. Il s'est laissé percuter mais Elle ne s'est pas arrêtée et l'a entraîné sur son chemin. 

 

Depuis, Il n'est plus seul. Elle n'est plus seule.

Ils marchent ensemble, sereins dans la foule agitée. Ilsosent faire connait leur voix aux passants qu'Ils percutent et forcent à l'immobilité, juste le temps d'apprécier l'instant.

 

Si un jour, vous croisez Il et Elle, vous les reconnaîtrez à leurs grands yeux d'un bleu limpide et vous y verrez le monde !

 

Hommage à J. et F.  

qui ne liront jamais ses lignes  

car ils sont trop grands pour entrer  

dans la petitesse du monde virtuel  



06/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres